Carte de l'atoll de Arutua Tuamotu

Présentation de l'Atoll de Arutua – Tuamotu

Arutua est situé à 368 km au nord-est de Tahiti. De forme pratiquement ronde, il mesure 31 km de longueur et 26 km de largeur maximale, pour une surface des terres émergées de 15 km2 répartis en une cinquantaine de motus et un lagon d'une superficie de 484 km2 accessible par une passe unique située au sud-est. La population de l’atoll est de 808 personnes selon le dernier recensement de 2017 (249 en 1983). La première mention attestée de l'atoll est faite par l'explorateur hollandais Jakob Roggeveen qui l'aborde le 27 mai 1722. Il est mentionné par James Cook lors de son deuxième voyage en Polynésie le 19 avril 1774 qui l'associe aux îles Palliser. Arutua est associé aux atolls de Apataki et Kaukura, les atolls voisins.

L'atoll, relativement peuplé, vit de la perliculture, de la pêche en parcs à poissons et de la culture du coprah. Il existe un aérodrome au nord de l'atoll, ouvert en 1984, disposant d'une piste de 1 200 mètres. Il accueille, en moyenne, environ 350 à 400 vols pour 10 000 passagers par an.

La perliculture à Arutua: 

En 2021, Arutua est l’atoll qui récolte le plus de perles de culture de Tahiti des Tuamotu avec 1,7 million de perles juste devant Apataki, l’atoll voisin, avec 1,55 million. Les îles des Gambier restent toujours les premières productrices avec près de 3 millions de perles récoltées (source DRM sur la base des perles contrôlées).

Arutua est un atoll très perlicole. 74 fermes perlières sont enregistrées. Elles sont très nombreuses à être basées entre le très grand hoa fonctionnel (mini passe où l’eau de l’océan entre vivement dans le lagon) au nord du village et la passe Manina. C’est un emplacement idéal car l’eau y est régénérée donc apporte à manger aux huîtres et très oxygénée grâce aux forts courants entre les 2 points d’entrée (le hoa) et de sortie (la passe). Le lagon n’est pas très profond donc il est possible d’y installer des corps-morts pour fixer les lignes de collectage et d’élevage des huîtres perlières. C’est un écrin fabuleux pour les huîtres.

Des pionniers ont vite compris l’intérêt que proposait cet atoll y s’y sont installés quasiment dès le début de la perliculture dans les années 60. 

Par contre, ce lagon ne permet pas vraiment de collecter des huîtres qu’il faudra acheter sur d’autres atolls et transférer les nacres pour les élever et les greffer à Arutua.

L’eau de cet atoll est très propice au bon développement des huîtres mais aussi des poissons. Ce qui entraîne l’obligation de protéger les nacres dans des paniers grillagés pour ne pas subir les prédateurs que sont les balistes, les tortues ou les raies qui aiment dévorer les petites huîtres. Qui dit beaucoup de perliculture dit beaucoup de déchets plastiques. Des mesures ont été prises afin de faire évoluer les façons de travailler pour rejeter le moins possible de plastique dans le lagon. Plastique qui se dégradant va se retrouver dans la gonade de l’huître et la mettre en difficulté pour se reproduire et qui en outre va abimer tout l’écosystème lagonaire.

Tout au long de l’année sont organisés des concours de pêche au gros. Le Heiva pendant les fêtes de juillet rassemble les 3 communes et crée une vraie cohésion sociale.

Sur Arutua on trouve également du miel délicieux aux fleurs de Miki Miki, de cocotiers et de Kahaia récoltés dans des ruches posées sur de nombreux motu de l’atoll par Pickwie. On peut aussi acheter du lait de coco tout frais et de l’huile coco vierge raffinée avec amour par Béatrice et son mari. Des légumes et fruits frais poussent aussi désormais chez Tetuanui pour approvisionner les magasins et la population.

Il fait bon vivre au village de Rautini tout comme sur les motu de ce magnifique atoll.

#perliculture #atoll #fermeperliere #tuamotu #gambier #perledetahiti #perledeculture #perlenoire #huitreperliere #vivresurunatoll #lagon


Besoin d'un conseil ?

Notre Foire Aux Questions est à votre disposition, elle vous permettra de consulter les réponses aux questions les plus courantes.

PayPal